3. Art participatif. Quartier Coteaux-Jozaphat.

La 3 ème peinture murale, utilisant la technique du pochoir, a été réalisé sur un des murs d’entrée de l’école St-Marie la Sagesse. Nul doute que ce projet a été accueilli a bras ouvert. Il a accompagné une réelle volonté de plusieurs professeurs, du directeur et de l’administration de proposer aux étudiants de s’engager dans une démarche d’appropriation et embellissement de leur école.

Nous avons notamment travailler avec un professeur passionnée par le graphisme qui réussit à insuffler à ces élèves un intérêt pour l’art de la tapisserie. Leur inspiration provenait aussi bien de dessins sur peau à l’hénné que de l’art déco de la Maison Autrique (que les élèves visitèrent pour l’occasion) ou de dessins géométriques mathématiques.

3 projets issus de 3 goupes d’éléves ont été ensuite exposés dans le hall de l’école. Quelques élevés les ont ensuite présenté à l’ensemble des autres élevés de l’école (une vingtaine de classe). Nous les avons enfin présentés, en faisant du porte à porte, aux habitants et commerçants de l’a chaussée d’Haecht.
Prés de 650 votants ont participé.

Le 3 ème projet l’a remporté.
Cette peinture mural était fort attendue, car étant elle était la plus visible dans le quartier. Elle fut un véritable succès. Les étudiants ayant participés à son élaboration et à sa peinture, furent des plus fiers, et de nombreux habitants nous ont remerciés tout au long de la réalisation (environ 12jours).

Une inauguration a permis de rassembler une nouvelle fois l’ensemble des participants les plus actifs dans le projet.

A peine fut elle terminer, que l’on nous demandait où et quand allait être peinte la suivante… surtout que l’entrée de l’école était désormais à « moitié embellie ». L’autre se révélant d’autant plus moribonde.

Il faudra attendre quelques mois, pour qu’une autre ASBL de quartier, située rue l’Olivier, nommée AMOS, trouve de nouveaux subsides afin de réaliser une 4ème peinture murale participative. Ce projet ci, fruit de ces 3 années de travail dans le quartier, inaugurera de nouvelles méthodes d’ateliers. Il est décrit dans l’article : 4. Art participatif. Quartier Coteaux-Jozaphat.